Premiers-pas-dans-HANOI-18 /03/2006

Publié le par Daddy

Mariés devant l'Opéra d'Hanoi  (photo Daddy 2006)

MMMM l'opéra d'Hanoi (photo Daddy 2006)

                                                Mercedes Fleurie (photo Daddy 2006)

 

18 Mars 2006.
 
Hier nous avons pris quelques repères bien utiles à Hanoi.
Il a plu cette nuit et ce matin nous partons sous un ciel moyen pour un bain de foule inévitable. Nous bouderons les sites touristiques afin de voir vivre tout ce monde sans cesse en action.
Devant l'Opéra d'Hanoi, les mariés se font photographier, en une heure nous en avons vu plus d'une dizaine. Les plus riches se font habiller « sur mesure », les autres louent leurs atours, car un mariage là bas ne dure que quelques heures et tout ceci est malgré tout bien coûteux. Apres un dîner en famille (il n'est pas rare de voir plusieurs centaines d'invités), Puis la sempiternelle remise des cadeaux au jeune couple et tout ce petit monde se sépare. Les uns se marient dans les grands hôtels de la ville avec Mercedes et tout le toutim, les autres plus humblement louent une salle moins luxueuse. Mais le résultat est le même ils sont mari et femme et nous leurs souhaitons beaucoup de bonheur. Ils auront des enfants, rarement plus de deux maintenant. Les enfants là bas sont des petits dieux ils sont adorés par leurs parents, et leur mènent la vie dure.
 
Puis nous observons notre environnement, les maisons au Vietnam et surtout en ville sont construites sur de tous petits terrains le foncier est très cher ici bas. Alors il n'est pas rare de voir des maisons qui mesurent entre 3 et 7 mètres de large.
Pour les unes, c'est tout en hauteur, entre trois et quatre étages. Le rez-de-chaussée sert à garer les motos, et à la cuisine. A l'étage, un salon et une salle de repas, et puis au-dessus viennent les chambres a coucher. Les façades sont coquettes de toutes les couleurs souvent avec balcons et balustres médaillées de moteurs de Clim.
Pour les autres de plain pieds, elles mesurent jusqu'à 30 m de long, et débouchent parfois dans une rue parallèle. Comme il ne peut y avoir de fenêtre, une cour centrale sert de puit de lumière, toujours décorée avec beaucoup de Bonzaïs. Sur les trottoirs des centaines de petits commerces. Et ça grouille de monde.
 
Nous avons fait aussi quelques emplettes, et le soir venu, saoulés par ce joyeux tintamarre nous sommes retournés à l'hôtel car demain nous aurons un guide qui nous fera découvrir la ville historique.
 
Architecture Vietnamiene (photo Daddy 2006)
 
Maisons dans les rues d'Hanoi (photo Daddy 2006)
 
Petit commerce de rue (photo Daddy 2006)
 
 

Publié dans voyages

Commenter cet article