Changi/Noi-Bai-17/03/2006

Publié le par Daddy

Ben vas y traverse toi !!! (photos Evelyne 2006)

17 Mars 2006.
 
Donc le voyage par Air continue, nous avons décollé pour Hanoi ou nous nous sommes posés vers 12 h,
A l'aéroport d'Hanoi:
 une employée de l'agence nous attendait, un superbe bouquet de rose à la main, le ton du voyage était donné.
Sur la route, une demi heure environ, elle nous explique que l'hôtel initialement prévu subi des problèmes d'électricité, et que nous allons être hébergés dans un hôtel équivalent.
En temps normal c'est le genre de contre temps qui me met en boule mais là, j'attends pour voir. Grand bien m'en fait car le M.O.D. Palace hôtel est bien situé, en centre ville et dans un parc superbe, au calme. C'est une ancienne caserne transformée par le ministère des armées en un luxueux hôtel, à tel point qu'après y avoir séjourné quelques jours nous n'arriverons plus à nous décider d'en partir.
Une fois installés nous ne voulons pas perdre de temps, et nous voila partis à la découverte d' Hanoi. La pluie est tombée toute la nuit mais le ciel tout d'abord grisâtre se découvre peu a peu et du coup la chaleur augmente.
 Tout d'abord l'opéra;
 Puis les grandes avenues, le lac de l'épée restituée. Et avec ça nous n'avons pas vu le temps passer. Nous décidons de nous engager dans le vieux quartier, pour découvrir les habitants en train de dîner dans des petits restos improvisés à même les trottoirs. On aurait presque envie de goutter a leurs repas. Au retour nous avons joué les « kamikazes » en traversant les grandes avenues.
Nous avons écrit dans notre carnet de route :
Même si traverser une avenue relève du parcours du combattant. Il faut prendre la décision d y aller (ce n est déjà pas si simple) puis ne pas céder, ne pas céder, et surtout ne pas céder, il y en a même qui prient, enfin se pincer (pour être sur que l on ne rêve pas) lorsque 30 mètres et une bonne poussée d adrénaline
Plus loin on s aperçoit que l on est arrive de l?autre cote ce qui est le but non?....
Et nous n'avons toujours pas le sentiment d'exagérer.
Une journée bien remplie, il est temps de penser à demain...
 
Petits restos sur les trottoirs (photos Daddy 2006)
 
Le parc de l'Hotel  (photos Daddy 2006)

 

 

Publié dans voyages

Commenter cet article