Départ-pour-Ha-Long-21/03/2006

Publié le par Daddy

 Départ pour la balade en barque un peu plus tard le soleil dispersera la brume  (photo Daddy 2006)

Ramer avec les pieds ça évite les ampoules au creux de la main. (photo Daddy 2006)
21 Mars 2006.
 
Tout semble rentrer dans l'ordre.
La baie d'Ha long terrestre: 
Ce matin nous quittons Hanoi pou Hoa Lu « la baie d'Ha long terrestre ».
1.30 h. de route environ soit une soixantaine de Km. dont la moitié sur autoroute ça fait rien nous ne dépassons pas les 60 kmh. L'avantage c'est qu'on a le temps d'admirer le paysage. Au début ; les quartiers chics d'Hanoi, puis la périphérie, puis la banlieue. Tout est surprenant, rien ne ressemble à l'Asie telle que nous la connaissons.
Puis des Km. de rizières vertes a souhait avec des reflets d'eau à l'infini. Et des centaines de chapeaux coniques, qui s'affairent au travail de la terre. Toujours autant de motos, de vélos, très peu de voiture ou de camion ça change de nos routes. De temps à autre, un troupeau traverse et chacun se garde bien de le déranger.
Il suffit de dire Stop:
C'est le mot magique et dans les secondes qui suivent nous sommes garés et pouvons descendre prendre des photos ou bien tout simplement admirer les paysages.
Et nous voici à Hoa lu, nous empruntons un chemin de terre jusqu'à l'embarcadère. Nous ne sommes pas surpris de ce que nous découvrons confortablement installés dans notre barque.
 En effet ce paysage est la copie conforme de ce que nous avons vu a Guilin (China). L'aller dure une heure environ puis nous amorçons un demi tour dans un cul de sac. Là et c'est bien regrettable nous sommes accostés par des marchandes de boissons ambulantes, enfin tout le monde cherche a profiter de la manne touristique.
Et nous repartons en sens inverse, lorsque notre rameuse fait mine d'ouvrir le grand sac qui est à ses pieds, Noël prend les devants, il vide le sac sur le bateau faisant des petits paquets avec les nappes brodées et autres objets se trouvant à l'intérieur. Puis se lance dans le commerce à la Vietnamienne, «regardez mes belles nappes brodées mada elles sont faites à la main et pas chères » rien n'y fait et nous ramènerons à Paris la 30 ème nappe brodée pas chère en souvenir de Vietnam, en plus c'est vrai elles sont brodées mains et leurs prix disons raisonnables même s'il à fallu marchander un peu pour la forme.
Deux heures de barque, Noël a ramé quelques minutes mais pas plus c'est vrai que c'est dur. Le fait d'acheter une nappe nous dispense de verser un pourboire et c'est très bien ainsi.
Il est déjà midi:
 Déjeuner dans un petit resto sympa et départ à vélos direction la pagode de Jade. Passé le pont et le portail au toit typique, nous commençons une lente ascension vers la plateforme, et enfin la pagode. Elle est certes très ancienne, mais cela lui confère un certain cachet, baignée dans une faune indescriptible, accrochée au flan de la montagne, c'est encore un superbe souvenir. En plus on ne l'a pas volé, il faut y accéder, et en prime il fait très chaud.
Retour au camp de base et départ sur Ha long. La route, 150 km soit près de 3 heures et c'est la nuit tombée que nous arrivons à l'hôtel.
Evelyne va en profiter pour souffler un peu dans une chambre plus que confortable.
Demain, Camille et moi nous lui avons réservé une bonne surprise...
 
La Pagode de Jade à Hoa (Lu photo Daddy 2006)
 
 

 

 

 

Publié dans voyages

Commenter cet article